Développement photo, retouche photo sont nécessaires avant de présenter notre travail

Photographe artiste
Portfolio Galerie mariage
Blog news la vie du site photographe mariage paris

 
post traitement

Post-Traitement, c'est le développement d'aujourd'hui



Souvent ce sujet est ramené au terme de "retoucher" ... et très souvent ce terme dérange car il rime avec "tricher", "corriger". La première réponse que le photographe Raffi souhaite apporter à cette interrogation est qu'il faut savoir vivre dans son temps et avec les technologies actuelles. Il y a 150 ans lorsque nous abandonnions les systèmes de plaques pour entrer dans l'ère des boitiers argentiques, la donne aurait pu être un peu identique et ceux de l'ancienne école ont certainement du dénigrer les moyens et résultats de la nouvelle génération de photographes qui se préparait alors. 150 ans après nous voilà devant le même cas de figure, et il est injuste de ne pas apprécier à leur juste valeur nos outils d'aujourd'hui. Avant le photographe argentique savait obligatoirement faire son développement photo, c'était là le seul moyen pour lui de rendre les photos à ses sujets.

Le développement informatique de vos photos prendra environ 3 ou 4 jours de travail au photographe, il est important de le savoir et comprendre en quoi il consiste, c'est la face cachée et indispensable aux photos pour finir de trouver toute leur ampleur, toute leur beauté. C'est également le bon moment pour vous rappeler ques les photographes les plus compétitifs s'affranchissent totalement de cette étape, se limitant donc à juste graver un DVD à leur retour.

Le photographe de mariage doit se servir des outils de son temps, tout simplement.

Aujourd'hui certains photographes numériques pensent que le développement est une histoire appartenant au passé et qu'il consiste à tricher, à avoir recours à la facilité. D'autres photographes professionnels comme Raffi Mardirossian, pensent que le développement est toujours nécessaire et que comme à l'époque de l'argentique le travail du photographe continue de se prolonger pendant le développement de l'image, qui est une phase et une approche très personnelle pour chaque photographe.
Les photographes qui ont recours à cette méthode sont ceux qui sont équipés de réflex numérique professionnel, un capteur plein format, des images prises en RAW ou en NEF ce qui leur donne le loisir de développer leur photo.
L'ère du laboratoire appartient désormais au passé laissant place aux logiciels de traitement d'image professionnel prendre la relève. Il faut apprécier le photographe contemporain.

Il n'est donc pas question de corriger les images, mais réellement de les développer à partir d'un format brut dans le but de rendre un travail, une photo finie ! Cette discipline offre la possibilité comme à l'époque de l'argentique de re-cadrer si nécessaire la photo, de lui donner ou retirer quelques degrés d'inclinaison, d'ajuster l'ambiance lumineuse, de corriger si nécessaire ou d'adapter la température des couleurs, et dans des cas moins communs d'avoir accès à de la retouche à proprement parlé (retirer un élément d'une image, gommer ou atténuer des choses disgracieuses de la photographie). Votre photographe a l'habitude de faire ces manipulations et les réalisera avec justesse.

Les méthodes contemporaines, des outils incroyables ?

Sauront donc se passer de ce développement les professionnels qui n'en ont pas connaissance, qui n'en ont pas le temps, et ou qui estiment que leurs photographies sont simplement parfaites en tout point dès le déclenchement et par conséquent pour qui ça n'est pas nécessaire.
Pour un photographe comme Raffi, ce post-traitement, ce développement photo comme nous l'avons défini, fait partie intégrante des phases de création.

Attention toutefois à ne pas comprendre ces propos à leurs extrêmes. Raffi insiste toujours lorsque la question lui est posée, et dit qu'un bon post-traitement n'est réussi que s'il n'est pas détectable. Ainsi il dénonce les photographes dont la partie développement tente de compenser ce qui manque à la photo elle même, dans ce cas la photo obtenue est techniquement parfaite, cependant il manque la vrai nature de la photo, il manque son sens .... sa vrai raison d'être. La technique ne mène en rien vers l'émotion.

Vous l'avez saisi, une photo n'est donc pas seulement le fruit d'un prise de vue ... il s'agit avant tout de savoir capturer l'instant choisi, puis d'y associer le bon développement : ceci est indissociable pour un travail réussi.

Seul le Polaroïd échappe à cette règle, et donne tout le sens du procédé à sa photo.

 
Rencontrer le Photographe Mariage :: Mail
 
Reproductions Interdites - Mardirossian Raffi Paul - Tous droits réservés © 2013-2014
Tel : 06.12.86.82.96 - Fax : 09.72.12.29.02 - Siret : 750 523 755